Autre départ

Le dictateur Mugabé, qui peut s’enorgueillir d’avoir, en trente-sept ans de pouvoir, ruiné le pays prospère qu’avait été la Rhodésie du Sud, a quitté le pouvoir.

Il n’est pas certain que son successeur fera mieux que lui.

En tout état de cause, il ne sera pas trop à plaindre, puisque, selon la rumeur, il bénéficie d’une confortable indemnité de départ de plusieurs millions d’euros, sans compter quelques menus avantages, dont le moindre n’est pas son immunité totale.

Dame! Ce vieux tyran était tout de même un grand serviteur de l’Etat! On ne peut pas le laisser mourir dans la misère ni l’envoyer en prison. Ce serait contraire aux droits de l’homme, qu’ils a défendus avec tant de zèle et de persévérance.

M. P.

Thèmes associés: Politique internationale

Cet article a été vu 56 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions