Ne dites pas…

Ne dites pas: «En regard de la décision prise par les membres du Front national de supprimer le titre de président d’honneur que portait Jean-Marie Le Pen, fondateur du mouvement, on peut se demander si le nom de Rassemblement national proposé par l’ingrate Marine n’est pas une farce.» Dites: «Au regard de la décision (…).»

On voit mal en effet comment un parti qui passe une bonne partie de son temps à pratiquer l’exclusion pourrait convaincre les Français de se rassembler autour d’une présidente qui a été réélue à l’unanimité en l’absence d’autres candidatures…

Le Pinailleur

Thèmes associés: Politique française

Cet article a été vu 264 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions