Encore l’inégalité

Le samedi 10 mars, à Zurich, un rassemblement féministe non autorisé a, paraît-il, causé des dégâts pour un montant supérieur à 100'000 francs. Selon 20 minutes du 13 mars, «la police municipale n’est pas intervenue par souci de “proportionnalité”, de nombreuses femmes et des enfants ayant participé au rassemblement».

Outre qu’on se demande ce que des enfants viennent faire dans ce genre de manifestation et qu’on s’imagine bien qu’on allait trouver de nombreuses femmes dans un rassemblement féministe, on constate avec chagrin que le sexe féminin est toujours considéré comme faible par les forces de l’ordre zuricoises.

On ignore si une plainte a été déposée pour violation du principe de l’égalité entre femmes et hommes.

M. P.

Thèmes associés: Egalité, discriminations

Cet article a été vu 76 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions