Ne dites pas…

Ne dites pas: «Le suicide assisté volontaire d’un vieil Australien de cent quatre ans encore en bonne santé, c’est trop bien.» Dites: «Le suicide assisté volontaire d’un vieil Australien de cent quatre ans encore en bonne santé, c’est épatant (ou formidable ou merveilleux).

N’oubliez pas, toutefois, que le jour n’est pas si lointain où on vous fera subir le même sort, au nom de votre bien-être évidemment, mais sans vous demander votre avis.

Le pinailleur

Thèmes associés: Ethique

Cet article a été vu 60 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions