Gastronomie

Le 27 avril, le grand chef de la Corée du Nord Kim Jong-un et le président de la Corée du Sud Moon Jae-in se sont rencontrés pour un sommet «historique». Ils ont également partagé un repas au cours duquel auraient été servis notamment des röstis – souvenir des années bernoises du dictateur nord-coréen – et des nouilles froides. «Pour ce plat emblématique du Nord, Pyongyang a mis à disposition un de ses plus grands cuisiniers», s’est extasié mon quotidien gratuit habituel.

Et moi qui croyais que pour confectionner des nouilles froides il suffisait de faire refroidir des nouilles chaudes! Béotienne, va! (mp)

Thèmes associés: Facéties - Politique internationale

Cet article a été vu 51 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions