Des parlementaires responsables

On respire! Les parlementaires fédéraux pourront continuer à voyager en première classe1.

A la suite d’une motion déposée par une dame verte nommée Irène Kälin, qui demandait que les députés renoncent à leur abonnement général CFF de première classe au profit d’un abonnement de deuxième classe, le Conseil national a repoussé, par 141 voix contre 31, cette idée farfelue.

Nos députés sont des gens très conscients de leurs responsabilités. Ils font passer avant tout l’intérêt du peuple souverain: aussi leur cœur se fend-il à la seule pensée d’aller encombrer des wagons de deuxième classe déjà bondés. En outre, ils doivent à leurs électeurs de travailler à leurs dossiers pendant le voyage, en toute tranquillité, loin du bruit occasionné par le vulgum pecus entassé dans les compartiments de la classe inférieure.

Il serait facile de résoudre ces deux graves problèmes à moindres frais. Les CFF ne sont-ils pas suffisamment informatisés pour prévoir que, en période de session du Parlement fédéral, le taux d’occupation des trains risque d’augmenter et que quelques wagons de deuxième classe supplémentaires seraient utiles? Une telle solution mettrait à l’aise la conscience des conseillers nationaux et des conseillers aux Etats, tout en permettant à la Confédération d’économiser chaque année plusieurs centaines de milliers de francs. Bizarrement, les députés n’y ont pas pensé.

Il est tout à fait normal que les élus se fassent rembourser les frais de déplacement liés à leur fonction.

Personnellement, je comprends qu’on puisse préférer voyager en première classe et je ne suis pas opposée non plus à ce que nos prétendus représentants disposent de menus avantages. A quoi servirait-il d’être des gens importants – pardon, des serviteurs du peuple – si ce statut ne s’accompagnait pas de quelques privilèges?

Mais que nos parlementaires aient l’élémentaire décence de reconnaître qu’ils n’ont en vue que leur confort.

M. P.

 

1 http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/-Les-parlementaires-boucheraient-la-2e-classe--30213799.

Thèmes associés: Politique fédérale

Cet article a été vu 144 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions