Des touristes bien à plaindre

20 minutes rapportait le 24 août que des touristes s’étaient plaints, auprès d’un maire provençal, du bruit des cigales, lequel dérangeait leurs conversations. S’il n’avait tenu qu’à eux, les insectes auraient été purement et simplement éliminés. Fort heureusement, aucune suite n’a été donnée à leurs récriminations.

Les gens sont étranges. Ils doivent pourtant bien savoir qu’il y a des cigales dans le Midi, des grenouilles dans les étangs, des mouettes au bord des lacs et des oiseaux dans les arbres! Pourquoi ne partent-ils pas en vacances dans des lieux déserts?

On sait qu’en Suisse certains citadins qui, Dieu sait pourquoi, sont venus vivre à la campagne, dénoncent avec la plus grande fermeté le bruit des cloches des vaches ou des églises. Mais aucun, autant qu’on sache, n’a encore exigé le massacre des oiseaux qui pépient joyeusement aux aurores.

M. P.

Thèmes associés: Environnement - Facéties

Cet article a été vu 98 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions