Profession: politicard

Manuel Valls, ancien premier ministre, qui s’était rêvé président de la République française en 2017, et n’avait même pas été élu candidat par le Parti socialiste, se contentait depuis d’un siège de député en attendant son heure. Et voici que, croit-il, cette heure est arrivée.

Fort de sa double nationalité et de son origine catalane, l’ex-maire d’Evry sera candidat à la mairie de Barcelone en mai 2019.

Le personnage ne doute de rien et il y a fort à parier que les Barcelonais, toutes tendances confondues, lui tailleront une veste de grande ampleur. Les indépendantistes ne feront évidemment pas de cadeau à ce jacobin qui leur est hostile, mais les autres, qu’ils soient de gauche, de droite ou du milieu, n’auront aucune raison de voter pour ce raté de la politique française parachuté, qui se soucie uniquement de faire de la politique pour faire de la politique en quelque lieu que ce soit.

M. P.

Thèmes associés: Politique française

Cet article a été vu 74 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions