Moutier

C’est la préfète du Jura bernois qui a décidé d’annuler le scrutin qui avait pour objet le rattachement de Moutier au canton du Jura. On peut déjà s’étonner que cette décision aux implications politiques importantes ait été confiée à une magistrate qui est la représentante officielle du canton de Berne dans le district et donc qui est perçue comme juge et partie.

Mais le plus étrange est sans doute le motif qui a incité la dame à donner satisfaction aux recourants, mal satisfaits des résultats du vote: les autorités de la ville se seraient «trop impliquées» en faveur du rattachement de la ville au canton du Jura et auraient donc «abusé de la démocratie».

Peut-on me citer une seule votation, fédérale, cantonale ou communale où les autorités se seraient abstenues d’intervenir publiquement en faveur d’un des deux camps par une propagande au mieux lacunaire, au pire franchement mensongère?

C. P.

Thèmes associés: Justice - Politique fédérale - Politique générale

Cet article a été vu 56 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions