Bébés tampons

Depuis quelque temps, on  voit passer dans les rues des amateurs de vélo doublés de parents aussi aimants qu’écolos, qui baladent leur progéniture dans des sortes de poussettes fixées à l’avant ou à l’arrière de leur bicyclette. On s’étonne que, dans notre société si soucieuse de protection et de prévention, pareille situation soit possible.

En effet, en matière de sécurité, il y a deux catégories de «cycloparents»: ceux qui, soucieux avant tout de protéger leur descendance et de se protéger eux-mêmes, roulent sur les trottoirs, au  mépris de la sûreté des piétons, notamment de ceux qui se déplacent avec difficulté; ceux qui roulent sur la chaussée au risque que, si survient une collision, par l’avant ou par l’arrière selon le cas, Bébé serve de pare-chocs, à son grand dam.

Il faudrait peut-être saisir le Bureau de prévention des accidents et lui signaler ce dégât collatéral occasionné par la promotion du vélocipède et l’irréflexion de cyclistes fanatiques.

M. P.

 

1 https://www.20min.ch/ro/news/vaud/story/La-distribution-de-seringues-seme-la-zizanie-15546247.

Thèmes associés: Coups de griffe - Divers - Politiques diverses

Cet article a été vu 51 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions