Eclairage

La commune de Val-de-Ruz, par son conseil général, a décidé que, dès l’année prochaine,  l’éclairage public ne fonctionnera plus de minuit à 4h.45. Seuls les passages pour piétons seront éclairés.

Ce serait déjà trop, selon certains écologistes, dont l’agence Lamper, association sans but lucratif qui s’engage pour la suppression plus ou moins complète de l’éclairage public1. Cette dernière explique que, dans les villes françaises qui éteignent leurs réverbères, le tapage nocturne, les incivilités et la petite délinquance ont diminué. Il faut croire que les fêtards et les voyous ont besoin de lumière pour empoisonner la vie de leurs contemporains. Qui l’eût cru? Il est bien regrettable qu’on ne puisse éteindre le soleil!

D’ailleurs, «selon Lamper, “l'éclairage ne saurait garantir à lui seul la sécurité des piétons et des cyclistes. Au contraire, il pourrait même donner un faux sentiment de sécurité pouvant occasionner des comportements témérairesˮ». Dans cette logique-là, on devrait interdire aux piétons et aux cyclistes de sortir le jour.

Ecologie, que de sottises on dit et commet en ton nom!

M. P.

 

1 https://www.rts.ch/info/regions/neuchatel/9973892-val-de-ruz-mettra-fin-a-son-eclairage-public-des-l-annee-prochaine.html

Thèmes associés: Coups de griffe - Environnement

Cet article a été vu 48 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions