Du pain sur la planche

Contrairement à ce que je craignais, la Cour suprême pakistanaise a confirmé la libération d’Asia Bibi. Celle-ci se trouve toujours dans son pays «sous haute protection». Il semble qu’elle doive attendre encore quelque temps avant de pouvoir gagner l’étranger et que sa liberté retrouvée ne soit que très théorique, pour des raisons de sécurité. Mais, au moins, elle ne risque plus la pendaison.

Le cas d’Asia Bibi ne doit pas nous faire oublier que bien d’autres personnes sont emprisonnées et menacées de mort au Pakistan pour crime de blasphème, moyen commode de se débarrasser des gêneurs dans ce pays, paraît-il.

Du travail pour BHL et Amnesty International! (mp)

Thèmes associés: Immigration - Justice - Religion

Cet article a été vu 73 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions