Insultes

A l’occasion du voyage du président Donald Trump en Grande-Bretagne, la presse a bruissé des «insultes» que celui-ci avait proférées à l’égard de la duchesse Meghan de Sussex et du maire de Londres Sadiq Kahn.

En ce qui concerne la première, apprenant qu’elle ne l’aimait pas, il aurait déclaré, puis nié avoir déclaré – mais qu’importe! –, qu’il ignorait qu’elle était méchante.

Quant à Sadiq Khan, dont le principal mérite est, semble-t-il, d’être le premier maire musulman de Londres, il avait, paraît-il, comparé publiquement le langage du président des Etats-Unis à celui des fascistes du XXe siècle. Donald Trump aurait alors reproché au maire londonien d’avoir fait à son sujet «des commentaires méchants» et lui aurait conseillé, en le traitant de raté, de s’occuper de la criminalité de Londres.

Propos de cour d’école:

Meghan: Vilain! Je te déteste!

Donald: Tu es méchante!

Sadiq: Salaud!

Donald: Méchant! Espèce de nul! Occupe-toi de tes affaires!

Ils sont chouettes les grands de ce monde!

Plus épatants encore sont les journalistes qui, dans le but évident de dénigrer le président américain, donnent à ses propos, somme toute anodins, un écho tel que les enjeux de sa visite en Grande-Bretagne s’en trouvent éclipsés.

Thèmes associés: Médias - Politique internationale

Cet article a été vu 218 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions