Ne dites pas…

Ne dites pas: «Chaque jour ou chaque deux jours, on trouve sous la plume de journalistes ignorants des fautes de français grossières.» Dites: «Chaque jour ou tous les deux jours, on trouve sous la plume de journalistes ignorants des fautes de français grossières.»

Nos «informateurs» n’ont pas besoin de malmener le français pour nous convaincre qu’ils sont polyglottes! On sait bien que les Anglais disent «every two days», les Italiens «ogni due giorni» et les Espagnols «cada dos días».

Et alors?

Le pinailleur

Thèmes associés: Divers - Médias

Cet article a été vu 63 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions