Performance

Le 10 février, au lendemain de l’élection complémentaire au Conseil d’Etat, 20 minutes titrait triomphalement: Une PLR élue, mais c’est la jeunesse qui a gagné.

En réalité, avec 55,95% des voix au premier tour, c’est bel et bien Christelle Luisier qui a gagné. Et si Juliette Vernier, vitrine de la Grève du climat, a obtenu incontestablement un joli succès d’estime avec ses 22,9%, son taux est tout de même beaucoup plus proche de celui des deux autres candidats malheureux (respectivement 11,69 et 5,16%) que de celui de la Payernoise.

Ce résultat de presque 23% n’est d’ailleurs pas qu’un résultat de la jeunesse. Bien sûr, les partisans majeurs de la chère Greta se sont certainement mobilisés. Mais il ne fait aucun doute que les vieux jeunes du genre – pardon de l’espèce – du prix Nobel de Chimie Jacques Dubochet et d’autres soixante-huitards en quête d’une nouvelle adolescence ont contribué à cette «victoire»; sans oublier les «papas», les «mamans», les «papys» et les «mamys» dans le vent ni les esclaves de la mode de tous âges.

Reste à savoir si cette «prouesse» s’inscrira dans la durabilité si chère à l’écologiquement correct. (mp)

Thèmes associés: Environnement - Médias - Politique vaudoise

Cet article a été vu 213 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions