Municipalité équilibrée

L’unique membre «de droite» de la Municipalité de Lausanne, à savoir le libéral-radical Pierre-Antoine Hildbrand, se plaît dans sa fonction de directeur de la sécurité et de l’économie. Il compte donc se représenter en 2021 et espère être accompagné d’un autre PLR, car «avoir deux PLR à la Municipalité “serait plus équilibré et [...] permettrait d’avancer dans un certain nombre de dossiers où les préoccupations d’une partie de la classe moyenne ne sont pas toujours prises en compte”».

Allez savoir pourquoi, il semble qu’on n’obtiendrait pas cet équilibre avec un UDC…

En tout état de cause, avec un deuxième municipal «de droite», on passerait d’une majorité de six contre un à une majorité de cinq contre deux, ce qui ne ferait pas grande différence, et la classe moyenne ne serait pas mieux prise en compte, son rôle étant, aux yeux de la gauche, de payer des impôts souvent destinées à des projets dont l’utilité ne saute pas aux yeux ou à des gens qui ne paient pas d’impôts. (mp)

 

1   https://www.20min.ch/ro/news/vaud/story/Pierre-Antoine-Hildbrand-veut-rempiler-19888327.

Thèmes associés: Politique vaudoise

Cet article a été vu 206 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions