Mises en scène

Lu dans 20 minutes du 3 mars à propos du retrait de Pete Buttigieg, homosexuel de trente-huit ans, de la course à la présidence des Etats-Unis: «Comme lors de son annonce de candidature, Pete Buttigieg et son époux, Chasten, se sont embrassés sur scène, marquant l’histoire politique américaine.»

J’ignore si les candidats hétérosexuels embrassent leur conjoint sur scène quand ils entrent dans la compétition ou s’en retirent, car personne n’en parle. Mais si ce baiser entre gays doit marquer l’histoire américaine, c’est que le candidat n’avait pas grand-chose de consistant à proposer aux électeurs.

On ne le répétera jamais assez: peu importe le sexe ou l’orientation sexuelle des candidats. Ce que les citoyens attendent de leurs élus, c’est de l’intelligence, du courage, de l’intégrité et de la compétence.

Il en aurait fallu, d’ailleurs, au candidat homosexuel, pour renvoyer à ses chères études le garçon de neuf ans qui, le 22 février lors d’un meeting, s’est adressé à lui en ces termes aussi bouleverants que vraisemblables dans la bouche d’un enfant si jeune: «Merci d’être aussi courageux. Pouvez-vous m’aider à dire au monde entier que moi aussi, je suis gay? J’aimerais être courageux comme vous.»1 Au lieu de vivre «un grand moment d’émotion», d’inviter le gamin à le rejoindre sur la scène et de le couvrir de louanges – un prêté pour un rendu –, un  véritable homme d’Etat lui aurait tenu à peu près ce langage: «Mon cher petit, le monde entier se moque de ton orientation sexuelle, qui, d’ailleurs, n’est pas définitive compte tenu de ton âge. Retourne à l’école et tâche de devenir un type bien. Il sera toujours temps, une fois ce résultat obtenu et si tu n’as pas changé, de proclamer à la face du monde que tu es gay.» A l’intention des parents du jeune «prodige», il aurait ajouté: «Si vous voulez placer votre fils sous le feu des projecteurs, trouvez un autre moyen. Je ne suis pas ici pour faire le clown, mais pour parler de l’Amérique.»

S’il s’était exprimé de la sorte, peut-être Pete Buttigieg n’aurait-il pas pris le 29 février en Caroline du Sud la veste qui l’a conduit à retirer sa candidature.

M. P.

 

1 https://www.20min.ch/ro/news/monde/story/-Aidez-moi-a-annoncer-au-monde-que-je-suis-gay--23353364.

Thèmes associés: Egalité, discriminations - Politique internationale

Cet article a été vu 66 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions