Simplification

Le jeudi 11 juin, le Conseil des Etats a approuvé un projet hautement progressiste et, par conséquent, excellent: les transsexuels et les intersexuels devraient pouvoir se déclarer hommes ou femmes par simple annonce à l’état civil. En d’autres termes, il ne sera plus nécessaire d’avoir subi les traitements et opérations permettant de passer réellement d’un sexe à l’autre pour les premiers ou de choisir un sexe pour les seconds. Chacun pourra, s’il l’estime opportun, conserver son «enveloppe d’origine» tout en assumant les avantages et inconvénients attachés au sexe choisi.

Cette solution constitue, nous dit-on, une simplification. La chose est indéniable sur le plan administratif.

Mais qu’en sera-t-il dans la vie pratique, sachant que les transsexuels – je ne parle pas des intersexuels dont le cas ne m’est pas familier – sont pour la plupart hétérosexuels? Que se passera-t-il si un monsieur à utérus et une femme dite cisgenre (on n’ose plus dire normale) ou si un homme dit cisgenre (on n’ose plus dire normal) et une dame à zizi s’éprennent l’un de l’autre? Cas extrêmes, peut-être, mais dans un monde qui marche sur la tête, plus rien n’est impossible.

Comme par hasard, le Conseil national a adopté, toujours le jeudi 11 juin, le mariage pour tous, qui sera assorti de la procréation assistée pour les couples de lesbiennes. Cette mascarade sera probablement acceptée incessamment par le Conseil des Etats, puis en votation – je suis sans illusion – si le référendum est lancé et aboutit.

L’égalité entre les couples hétérosexuels à utérus – dans lesquels les deux conjoints pourront porter, comme les couples d’homosexuelles, des enfants issus de la procréation assistée – et les couples hétérosexuels à zizi nécessitera pour ces derniers l’introduction de la gestation pour autrui, à savoir le recours aux mères porteuses, dont bénéficieront aussi – toujours l’égalité – les couples homosexuels à zizi.

Et les enfants dans tout ce mic mac?

M. P.

Thèmes associés: Egalité, discriminations - Ethique - Politique fédérale

Cet article a été vu 249 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions