Ne dites pas…

Ne dites pas: «Depuis que sévissent le coronavirus et la panique soigneusement entretenue qui accompagne ce dernier, chacun, politiciens en tête, est appelé à se réinventer.» Dites: «Depuis que sévissent le coronavirus et la panique soigneusement entretenue qui accompagne ce dernier, chacun, politiciens en tête, est appelé à s’adapter.»

Il tombe sous le sens qu’on ne peut pas réinventer ce qu’on n’a pas inventé soi-même. Tout au plus peut-on faire son autocritique et tenter de se corriger ou de s’améliorer, attitude au demeurant peu répandue dans le monde politique.

D’ailleurs, comment les gens qui veillent sur le bonheur et la santé des populations depuis l’apparition de la peste covidienne pourraient-ils se réinventer sans dégâts, alors qu’ils sont si excellents?

Nous voulons que le grand chef de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus, le président Macron et le conseiller fédéral Berset restent tels que Dieu les a créés!

Le pinailleur

Thèmes associés: Coups de griffe - Divers

Cet article a été vu 113 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions