Avis d’expert

Le 12 novembre 2019, apprenant que Christian Levrat, président du Parti socialiste suisse (PS) ne briguerait pas de nouveau mandat à la tête de son parti, les experts se lançaient dans de savantes analyses – ou spéculations, si l’on préfère – quant à sa succession.

Le politologue bernois Michael Herman ne donnait que «très peu de chances à un tandem à la tête du PS» et ajoutait cette forte pensée: «Un grand et fort parti a besoin d’une personnalité qui puisse l’incarner (...). C’est pourquoi une voix forte et dominante finira probablement par l’emporter1

Le 17 octobre 2020, lors de son congrès en ligne, le PS a élu coprésidents l’Argovien Cedric Wermuth et la Zuricoise Mattea Meyer.

Tout le monde peut se tromper, même les «experts», comme nous le savons tous… (mp)

 

1 https://www.lematin.ch/story/depart-de-levrat-une-femme-de-combat-l-ideal-944133350330.

Thèmes associés: Politique fédérale

Cet article a été vu 328 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions