Le Covid me pompe l’air, c’est grave docteur?

Je ne sais pas si on est en train de nous bourrer le mou et, si c’est le cas, dans quel but. Ce dont je suis sûr, c’est que les mines graves et les brushings impeccables des présentateurs de télévision qui nous communiquent l’évolution des chiffres du Covid19 me gonflent prodigieusement et m’encouragent à zapper au plus vite pour regarder une bonne série sur Netflix. On voit partout des mines démoralisées, les gens ont les nerfs à fleur de peau et la moindre contrariété dégénère en dispute. Voilà huit mois qu’on ne parle plus que de ça. Si la situation est appelée à durer, qu’ils nous fournissent des scaphandres et passons à autre chose. (xs)

Thèmes associés: Médias - Société

Cet article a été vu 329 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions