Editorial

Lorsque l’on lit la presse quotidienne, il est frappant de constater que le ton général est systématiquement alarmiste, pour tout! C’est normal, me direz-vous, on ne vend pas du papier sans un peu de sensationnalisme; mais bon, 20 minutes est gratuit. Quelques exemples en vrac:

«Le Brexit fait s’effondrer le commerce extérieur»1: Là, on se dit que c’est fini, que le Royaume-Uni est en faillite. Pas du tout, les importations et les exportations se sont effondrées en janvier car les différents acteurs économiques, en prévision de la sortie de l'Union européenne à fin 2020, avaient anticipé leurs achats, ce qui avait donné des résultats excellents alors.

«Economie: la pandémie fait s’effondrer les profits d’Inditex»2. La société espagnole propriétaire de Zara est en liquidation, penserez-vous. Que nenni: non seulement elle a dégagé un bénéfice net de 1,1 milliard d’euros (sic!), mais, malgré l’épidémie de grippe chinoise, elle a aussi maintenu la quasi-totalité de ses emplois fixes.

Ne croyez-vous pas qu’en cette période difficile pour le moral il serait bienvenu de présenter l’actualité dans une perspective positive? Eh bien! c’est l’objectif de notre nouvelle rubrique intitulée A moitié plein, qui ne vous parlera pas de l’état du rédacteur responsable le vendredi en fin de soirée, mais cherchera à donner un éclairage positif sur certains événements, lorsque c’est possible.

Michel Paschoud

 

1 https://www.20min.ch/fr/story/le-brexit-fait-seffondrer-le-commerce-exterieur-736704346412

2 https://www.20min.ch/fr/story/la-pandemie-fait-seffondrer-les-profits-dinditex-477185988643

Thèmes associés: Economie - Médias - Politique internationale

Cet article a été vu 270 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions