Bonne nouvelle

Je doute fort que la conseillère fédérale Karin Keller, chef du Département fédéral de justice et police, fasse au Pamphlet l’insigne honneur de le lire. Ce n’est donc pas mon récent Ne dites pas… qui a attiré son attention sur le fait que les femmes victimes de maltraitance conjugale ne sont pas seules à mériter sa sollicitude et qu’il existe aussi des hommes malmenés par leur compagne.

Mon amour-propre souffre cruellement, bien sûr. Cependant, l’essentiel est que la vérité soit dite. C’est chose faite depuis que Mme Keller, lors d’une interview accordée au Matin Dimanche à l’occasion des cinquante ans du suffrage féminin1, a déclaré à propos de sa lutte contre la violence domestique: «Sur ce plan, d’ailleurs, je me bats aussi pour les hommes. Il y a des hommes battus, il ne faut pas les oublier.»

On peut être «déçu en bien» par un membre du corps politique.

Quelle bonne nouvelle!

Le pinailleur

 

1 https://www.ejpd.admin.ch/ejpd/fr/home/actualite/reden---interviews/interviews/2021/2021-01-310.html

Thèmes associés: Egalité, discriminations - Politique fédérale

Cet article a été vu 76 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions