Découverte

20 minutes du 2 mars faisait état d’un sondage commandé en 2019 par le canton de Genève à propos du tri des déchets.

Entre autres choses, l’étude montre que plus les écopoints sont éloignés moins on trie.

Il a fallu une coûteuse étude pour découvrir que les habitants du bout du lac sont des bipèdes normaux, qui veulent bien accomplir un effort de tri, à condition que celui-ci soit facilité par des infrastructures adéquates.

On peine à se remettre d’une si stupéfiante nouvelle!

M. P.

Thèmes associés: Coups de griffe - Environnement - Politique genevoise

Cet article a été vu 69 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions