L’avis de Samantha Cougnard

Monsieur le rédacteur responsable,

Comme il va y avoir des votations le mois prochain et que vous allez encore sûrement dire tout un tas de bêtises là-dessus, je vous écris pour contrebalancer vos idées fausses par ma lumineuse clairvoyance. Comme ça, vos lecteurs (si vous en avez encore) pourront savoir ce qui est juste et bon.

Initiative pour une eau propre: bon, là, c’est facile; même vous, vous devriez être d’accord que l’eau sale, c’est pas terrible et que pour la lessive par exemple, c’est quand même plus pratique si elle est propre. C’est vrai que les paysans, ils sont super pour faire que les paysages soient jolis quand on va à la campagne faire des glam pic-nic le dimanche avec les co-workers de Migration et Climat, mais quand ils mettent plein de purain partout, ça sent mauvais et ça gâte la saveur du tofu aux graines de sésame bio.

Initiative pour l’interdiction des pesticides: là, je parie que vous allez dire que NON, parce que vous, ceux d’extrême droite, vous voulez toujours que les grosses entreprises capitalistes fassent plein de bénéfices, et comme c’est l’industrie chimique qui fait les pesticides, vous y avez sûrement des actions. Alors qu’en fait, il faut voter OUI, parce que les pesticides, c’est hyper mauvais pour tout le monde, c’est du poison et après ça va dans la terre et ça salit aussi l’eau de l’autre initiative. Les agriculteurs, ils ont qu’à faire tout du bio et, comme ça, ils pourront rester drôlement pittoresques et toucher plein de subventions.

La loi sur le Covid-19, il faut voter OUI, parce que sinon ça va être un problème pour les subventions qu’on touche chez Migration et Climat pour notre journal sur la migration et le climat.

Ce sujet-là c’est vraiment mon domaine! Le CO2, tout le monde le sait, mais nous plus chez Migration et Climat, c’est le pire pour la nature. Il faut prendre des mesures drastiques pour réduire les émissions de la Suisse, quitte à faire appel à la solidarité des riches et des entreprises (c’est les mêmes). Alors, c’est vrai que sur l’ensemble de la planète ça fera presque aucune différence, mais au moins on donnera l’exemple, on pourra donner des leçons aux autres, et moi j’aime bien ça, et on aura fait tartir les patrons, et j’aime bien ça aussi.

Le truc sur les terroristes, je crois qu’il faut pas qu’il y en ait, mais il faut pas restreindre les libertés des gens, sauf dans certains cas. Mais là, je sais pas si c’est le cas. En gros, si les terroristes sont de droite, voter OUI, et s’ils sont de gauche, voter NON.

J’espère que vous aurez le courage de me publier, bien que je démontre à quel point vous avez tort sur tout.

Samantha Cougnard

Thèmes associés: Environnement - Politique fédérale

Cet article a été vu 962 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions