Billet de France

Limoges, dernière station avant… les allocations familiales!

Cultures Maghreb Limousin se présente officiellement comme une association culturelle et

laïque dont l'objet social est d'œuvrer pour l'amitié entre les peuples. Elle organise des débats,

des concerts et des expositions, afin de contribuer à une meilleure connaissance des

populations du Maghreb, particulièrement présentes à Limoges, ville qui a toujours été

accueillante aux familles maghrébines, à tel point, que la «capitale de la porcelaine» est

connue de bonne réputation dans tous les pays du Maghreb.

De fait, d'Alger à Limoges, les candidats à l'émigration bénéficient d'un véritable parcours fléché qui aboutit à la Maison des Droits de l'Homme. Là, le touriste «social» est pris en charge par différentes associations (SOS Racisme, La Ligue des Droits de l'Homme, le MRAP et...Cultures Maghreb Limousin) qui effectuent pour lui les premières et indispensables démarches administratives. Ensuite, le pauvre immigré victime de l'horrible mondialisation capitaliste, voulue et préparée par les abominables exploiteurs colonialistes, tous blancs et racistes, doit organiser ses journées afin d'obtenir son immatriculation auprès des organismes sociaux. Quel travail épuisant! Le matin, après une bonne nuit passée dans une chambre d'hôtel louée par une association humanitaire, il faut se rendre à la CPAM1, à la CAF2 et au CCAS3. Fort heureusement, la journée se termine à seize heures. Il faut bien que les fonctionnaires se reposent et que la pompe à billets soit réapprovisionnée. Et tout cela peut durer plusieurs mois.

Pendant ce temps-là, l'autochtone se lève chaque matin à sept heures pour aller gagner son maigre pain quotidien et nourrir sa famille. Avec mille deux cents euros de salaire mensuel, il ne peut en effet prétendre aux allocations familiales, et encore moins aux aides sociales.

Ainsi, notre Limougeaud – nom des habitants de Limoges – assiste depuis des années, impuissant, à l'invasion de sa ville et de son pays, par des hommes et femmes qui ne sont pas encore parvenus à conjurer les sortilèges du rêve européen; un rêve entretenu par tous nos donneurs de leçons, ceux dont l'assiette est toujours pleine!

Dupont le Franchouillard

1 Caisse Primaire d'Assurance Maladie – la sécurité sociale française.

2 Caisse des Allocations Familiales – pour les familles et l'aide au logement.

3 Centre Communal d'Action Sociale – aide aux familles en difficulté.

Thèmes associés: Coups de griffe - Politique française

Cet article a été vu 1294 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions