Eglise dans le vent mauvais

Grâce à Réformés no 47 de juin 2021, les protestants vaudois peuvent pavoiser: l’ONG EERV qui leur tient lieu d’Eglise réformée va s’engager à fond en faveur du mariage pour tous par l’intermédiaire d’un groupe baptisé, comme il se doit, Eglise inclusive. Tous les moyens seront mis en œuvre pour convaincre les membres de l’Eglise réformée vaudoise, mais aussi un public plus large, de l’excellence dudit mariage: vidéos, discussions, rencontres, toutes méthodes propres à diffuser les arguments théologiques, éthiques et juridiques qui militent, sans qu’on s’en soit rendu compte en vingt siècles de christianisme, en faveur des couples de même sexe discriminés. Il y va, paraît-il, de l’équité et de la justice, auxquelles l’Evangile appelle, lui aussi.

Pendant qu’il y est, le groupe Eglise inclusive pourrait exiger que soit créée à la Faculté de théologie et de sciences des religions une chaire de manipulation des textes bibliques.

M. P.

Thèmes associés: Egalité, discriminations - Politique fédérale - Religion

Cet article a été vu 220 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions