Ingérence

Le président Nicolás Maduro est furieux: le diplomate en chef de l’Union européenne, l’Espagnol Josep Borrell, a déclaré que la légitimité des élections municipales et régionales qui doivent avoir lieu au Venezuela le 21 novembre dépendrait du rapport de la mission d’observation de l’UE.

Il y a longtemps que je me demande jusques à quand des organisations internationales se permettront d’envoyer des observateurs pour superviser les élections dans certaines Etats.

Les pays de l’Union européenne trouveraient-ils normal que le Forum pour le progrès de l’Amérique du Sud ou l’Union africaine envoient des observateurs superviser les élections en France ou en Italie, par exemple? MM. Emmanuel Macron et Mario Draghi accepteraient-ils que la légitimité de leurs élections municipales et régionales dépende du rapport de la mission d’observation de Prosur ou de l’UA?

Je sais, je sais: il faut protéger la démocratie et le président vénézuélien ressemble davantage à Joseph Staline, son modèle, qu’à une dame d’œuvres.

Malgré tout, balayer devant sa porte est une attitude qui a fait ses preuves.

M. P.

 

1 https://www.20min.ch/fr/story/caracas-exige-des-excuses-de-la-part-de-josep-borrell-474085177434.

Thèmes associés: Politique internationale

Cet article a été vu 487 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions