Faute de calcul

Il paraît que le prix des vaccins coronaviriens facturés aux caisses maladies va quintupler en 2022 en Suisse1, passant de 5 francs à 25 francs par dose.

Pourquoi cette hausse? Selon 20 minutes, «la Confédération, qui est responsable des achats, a mal évalué les coûts auprès des fournisseurs».

Qu’est-ce que c’est que cette histoire? Est-ce à dire que les fournisseurs n’ont pas indiqué de prix exact à la Confédération, la laissant patauger dans des estimations? Ou alors que, loin d’avoir mal évalué les coûts, la Confédération les a mal négociés?

On nous dit que «cette hausse annoncée n’a pas réjoui les faîtières des assurances maladies». Je le crois volontiers. Elle ne va pas réjouir non plus les contribuables assurés, qui vont financer cette gabegie aussi bien par leurs impôts que par leurs primes d’assurance maladie.

M. P.

 

120 minutes du lundi 6 décembre 2021.

Thèmes associés: Economie - Politique fédérale

Cet article a été vu 484 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions