Présence

A propos d’une contamination au Covid-19 survenue dans une salle de tribunal spécialement aménagée en vue du maintien de la distance dite sociale lors des séances publiques, 20 minutes du 9 décembre nous révèle ce qui suit: «Les 23 et 24 novembre s’y tenait le procès d’un pervers incestueux en présence d’avocats, de journalistes, d’agents et de public, ainsi que des juges, du procureur, de la greffière et de l’huissier.»

Je me plains souvent du caractère lacunaire des informations fournies par 20 minutes. C’est un reproche qu’on ne peut pas adresser au journaliste auteur de cette stupéfiante nouvelle: qui aurait pensé qu’on puisse trouver dans un tribunal des juges, un procureur, un greffier et un huissier?

M. P.

Thèmes associés: Médias

Cet article a été vu 441 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions