La démocratie et la Paix dans le monde

Grand passionné de lecture de la plus haute qualité, j'ai ouvert récemment mon journal préféré: Réformés (N°57). Le sujet central était la guerre (c'est pas bien).

Un des moyens d'enrayer les humeurs belligérantes serait, nous dit-on, de s'engager pour des «valeurs telles que la démocratie, l'équité, la fraternité et en luttant contre les préjugés». C'est bien connu: il suffit d'ouvrir son cœur pour empêcher les conflits humains les plus dévastateurs.

Un peu plus loin dans le même journal, l'article Les conflits ont toujours accompagné l'humanité affirme qu'il «est très rare que deux démocraties entrent en guerre». Voyez-vous ça! Le régime dans lequel nous vivons promouvrait intrinsèquement la paix.

Avant d’entrer sur le fond, remarquons qu'il est tout de même ahurissant que les Etats-Unis, une démocratie, aient passé la plus grande partie de leur histoire à s'impliquer dans des conflits. On soupçonnerait presque que tous ces conflits armés cachent autre chose que la volonté de répandre la parole de paix démocratique.

Qu'est-ce que la démocratie et qui est compétent pour constater que la définition s'applique à un régime particulier? Cette définition est actuellement essentiellement idéologique: c'est un programme. Quelle joie! Un pays marche vers le Progrès, c'est un pas vers la démocratie! A croire que, si une authentique monarchie avait à sa tête une personne trans, les commentateurs autorisés et la masse des réseaux sociaux seraient convaincus d'avoir affaire à une démocratie.

Dans la mesure où tout Etat mal considéré subit l’infamante accusation de ne pas être une démocratie, il est plus raisonnable d'abandonner la définition militante, qui permet au premier quidam venu de condamner à sa convenance, pour une définition institutionnelle – le peuple est souverain.

Tout ceci posé, la démocratie permet-elle le moins du monde de diminuer les risques de conflits armés?

En soi, la démocratie n'est qu'un régime légal, une organisation. Ce n'est assurément pas en tant qu'institution qu'elle peut agir.

Sans aller jusqu'à dire que seules les armes régissent les relations internationales, il n’est pas convaincant de prétendre que le mode de fonctionnement d’un pays serait propre à diminuer le nombre de guerres.

Alcibiade

Thèmes associés: Politique internationale

Cet article a été vu 253 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions