Arrosage

Le 10 juin, le Grand Conseil vaudois a adopté une baisse du coefficient cantonal d’impôts sur le revenu et la fortune de cinq points. Ce n’est pas trop tôt! Et ça n’empêchera pas les Vaudois de rester lourdement taxés. Mais c’est un pas dans la bonne direction, selon la formule consacrée.

Bien entendu, la gauche se répand en lamentations, considérant que cette mesure ne profiterait qu’aux revenus élevés, et préconise un arrosage qui, sous forme de rabais et de déductions, mouillerait tous les contribuables de façon identique1. Toutefois, nos bonnes âmes égalitaristes n’osent pas demander que l’importante partie de la population qui ne paie pas d’impôts bénéficie également de ces largesses. A vrai dire, on en est presque surpris.

C’est sans doute en vain qu’on fera remarquer aux généreux distributeurs de l’argent public que leur libéralité est financée très largement par les ennemis du peuple qui disposent de revenus élevés.

Les contribuables qui paient beaucoup, voire énormément, profitent des baisses d’impôts davantage que ceux qui ne paient pas beaucoup ou pas du tout.

Je trouve, moi, que c’est justice.

M. P.

 

1 https://www.20min.ch/fr/story/la-gauche-propose-une-ristourne-dimpots-pour-tous-les-contribuables-258246277725.

Thèmes associés: Politique vaudoise

Cet article a été vu 200 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions