Bricoles

Sondage

Selon un sondage commandé par Pro Natura, 72% des Suisses sont opposés à la mise à mort des lynx et des loups pour maintenir la population des chevreuils et des chamois, nous apprend le Matin Bleu du 11 mai.

On voudrait bien savoir à combien se serait monté le pourcentage si le sondage avait été commandé par une association de chasseurs ou d'éleveurs de moutons. (mp)


Rêvassons, rêvassons!

On pouvait lire dans le Matin Bleu du 13 mai qu'une étude réalisée au Canada est arrivée à la conclusion que rêvasser stimulerait le cerveau au lieu de le ralentir. Il paraît que cela permettrait de résoudre des problèmes complexes.

Avis aux écoliers: si un professeur se plaint de l'«absence» d'un élève, celui-ci pourra toujours lui rétorquer qu'il est sur le point de résoudre la quadrature du cercle. Quant aux employés surpris par leur patron à bayer aux corneilles, ils pourront se justifier en plaidant qu'ils sont occupés à chercher comment améliorer leur rendement. (mp)


Astuces

Le même jour, le même quotidien faisait état de la curieuse décision d'un tribunal néerlandais: l'interdiction de fumer, en vigueur depuis 2008, ne concerne pas les restaurants et les hôtels qui n'emploient pas de salariés.

Nul doute que de nombreux petits malins, restaurateurs et hôteliers, vont s'empresser de chercher des associés disposés à donner un coup de main pour le service.

Cette décision est une incitation à contourner la loi. Mais il en va forcément ainsi quand sont prises des mesures totalitaires. Il y toujours des gens qui rêvassent avec profit, telle cette tenancière de pub londonienne qui, selon le MB du lendemain, a installé dans son établissement un «centre de recherche sur le tabac». Ses clients doivent remplir un questionnaire sur leur consommation de cigarettes – lesquels questionnaires sont destinés à des chercheurs universitaires – et le tour est joué. Il paraît que la loi britannique est pour l'instant impuissante devant cette astuce. Cette combine a permis à la patronne d'augmenter considérablement ses gains, ce qui prouve bien que les études démontrant que l'interdiction de fumer n'a pas d'influence sur les chiffres d'affaire de la restauration racontent des bobards.

D'ailleurs, 20 minutes du 13 mai confirme la chose sous le titre Les casinos souffrent de l'interdiction de fumer: les casinos de Lugano et de Mendrisio ont vu leurs bénéfices diminuer respectivement de 23,3% et 15,4% après l'introduction de l'interdiction de fumer dans les lieux publics au Tessin.

Voilà qui ravira les ennemis des jeux de hasard! (mp)

Cet article a été vu 838 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions