Esclavage: l'avis d'un connaisseur

Le président Hollande vient de faire un beau discours pour commémorer le jour où l'esclavage a été décrété crime contre l'humanité.

J'ai découvert en lisant Alexandre Vialatte le passage suivant:

Tel est l'homme. Epris du grandiose. Il se repaît des mirages et s'abreuve d'illusions. La liberté n'est pas la moindre. Dan Hughes qui vient de mourir à l'âge de 112 ans, à Louisville dans le Kentucky, noir des pieds à la tête comme au jour de sa naissance, en était revenu complètement. Libre depuis 97 ans, il regrettait encore l'heureux temps de son enfance: «Vous ne pouvez pas comprendre, disait-il aux reporters; l'esclave était un homme heureux, nourri, logé; un travail facile. Tous les soucis commencent avec la liberté.»

Alexandre Vialatte,  La Montagne, 19 janvier 1960

Claude Paschoud

Thèmes associés: Notes de lecture

Cet article a été vu 1143 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions