«Servir pour être libres»

Le dernier Cahier de la Renaissance vaudoise, intitulé Servir pour être libres1, vient de paraître. C'est un instrument indispensable pour tous ceux qui veulent connaître les enjeux de l'initiative du Groupe pour une Suisse sans armée, sur laquelle nous nous prononcerons le 22 septembre, et qui, tout en feignant de réclamer la seule «abrogation du service militaire obligatoire», vise à la suppression pure et simple de l'armée suisse à plus ou moins bref délai.

 

Des défauts et insuffisances d'une armée de métier aux bienfaits de la neutralité, non seulement pour la Suisse mais aussi pour ses voisins, en passant par l'expérience française, la description des missions et besoins de l'aviation (aussi en temps de paix), l'analyse de l'évolution des budgets militaires dans le monde et le rappel qu'il est illusoire de croire à la disparition des conflits, une brochette d'auteurs avertis s'engage en faveur du maintien de la conscription obligatoire et d'une armée digne de ce nom disposant des moyens d'affronter les menaces.

 

Nous ne saurions assez vous conseiller de vous livrer à cette saine lecture dans le courant de l'été et, à propos d'été, nous vous rappelons que le Pamphlet ne paraît pas en juillet et août. Comme le prochain numéro n'arrivera dans les boîtes aux lettres que quelques jours après la votation de septembre, nous vous recommandons d'ores et déjà de voter et de bien voter le 22 septembre.

 

NON à l'initiative du GSsA pour la suppression de notre défense nationale et la mise en danger de notre sécurité!

 

Mariette Paschoud

____________________________

 

NOTES:

1 CRV no 151, 2013, 96 pages, CHF 19.50, ISBN 978-2-88017-151-3, Pl. du Grand-Saint-Jean 1, case postale 6724, CH-1002 Lausanne, tél. +41 21 312 19 14, fax +41 21 312 67 14, courrier@ligue-vaudoise.ch.

Thèmes associés: Armée - Notes de lecture - Politique fédérale

Cet article a été vu 1766 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions