Les dieux du légume

Vous pensiez qu'en cessant de fumer, de boire et de penser vous aviez toutes vos chances de vivre en paix le reste de vos jours? Eh bien! pas du tout. Nous sommes désormais dans le collimateur des écolos végétariens.

Le 15 septembre, feu le Matin Bleu nous apprenait qu'«en consommant de la viande trois fois par semaine au lieu de neuf, chacun réduirait son empreinte écologique personnelle de 20%». J'ai essayé de me renseigner sur ce qu'est l'empreinte écologique personnelle. Les explications que j'ai trouvées sont bien trop compliquées pour mon esprit débile, mais je crois comprendre que les gens qui mangent de la viande neuf fois par semaine sont des ennemis de la nature. Pourquoi? On ne nous le dit pas. Nous sommes contraints de croire sur parole les défenseurs de l'environnement. Le dieu WWF Suisse a parlé: silence et respect.

Toutefois, une autre information due, elle, à 20minutes du 5 octobre vient nous éclairer quelque peu, quoique vraiment très peu: toujours selon une organisation au-dessus de tout soupçon, qui défend, elle, les animaux, «(…) se passer de viande permet de préserver les ressources en eau de la planète». Pourquoi? Comment? Mystère. La déesse PETA 1 a parlé: révérence et humilité.

Nous en sommes réduits aux hypothèses, mais nous devons avoir la foi et maintenir notre prochain dans le droit chemin tout en faisant preuve de compréhension et de charité.

Donc, lors de votre prochain passage chez votre boucher, en vue, bien sûr, de le convaincre de fermer boutique, ne vous fâchez pas si ce respectable commerçant ne se trouve pas derrière son étal. Patientez un peu. Peut-être sera-t-il simplement occupé à arroser sa plantation de côtelettes dans le fallacieux espoir de mieux vous servir. Si tel est le cas, n'oubliez pas de lui tirer les oreilles, gentiment, et de lui conseiller de suivre le soir des cours de théoécologie appliquée.

M.P.

1 Cet acronyme n'a aucun rapport avec les flatuosités polluantes du bétail. Il signifie People for the Ethical Treatment of Animals.

Cet article a été vu 1169 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions