Provocation

«Aujourd’hui, les gares forment à la fois des plaques tournantes des transports publics et des centres de services complets dont l’importance ne cesse d’augmenter. Notre approche est dictée par les besoins des voyageurs. A ce titre, nous faisons évoluer en permanence nos gares en mettant l’accent sur la mobilité combinée.»1

C’est sûrement par souci des besoins des voyageurs et de la mobilité combinée que les CFF ont décidé de confier le Buffet de la Gare de Lausanne rénové à une chaîne de restaurants végétariens, qui sévit en Suisse allemande depuis un certain temps déjà.

Il est sans doute évident pour les CFF que tous les voyageurs qui s’arrêtent au Buffet pour y manger rapidement une assiette avant de continuer leur route sont végétariens jusqu’à la moelle.

Les dirigeants de notre compagnie ferroviaire semblent convaincus, en outre, qu’il n’y a chez les Welsches, ces sauvages mangeurs de viande, aucun restaurateur capable de diriger un établissement aussi important pour la santé publique que le Buffet de la Gare de Lausanne.

Il y a des jours où je me sens végétarienne au point d’avoir envie de mordre les grosses légumes qui se moquent du monde. (mp)

 

1 http://www.cff.ch/groupe/entreprise/organisation/immobilier/gares.html.

Thèmes associés: Coups de griffe - Société

Cet article a été vu 695 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions