Mendicité: on discute

A la suite de l’interdiction de la mendicité dans le canton de Vaud et du lancement du référendum, le Groupe Regards Critiques a organisé une conférence sur la mendicité le 14 novembre. Malheureusement, je n’ai pas pu y assister mais ce devait être grandiose! Quoi de mieux que le débat pour avoir un «regard critique» objectif?

La conférence devait être neutre, présentant le pour et le contre. Mais au cas où le défenseur de l’interdiction eût été trop bon, la page Facebook de l’événement orientait subtilement le citoyen lambda. En effet, le titre de la conférence était: Interdire la mendicité: est-ce un crime d’être pauvre? «Le texte porte atteinte à l’un des droits les plus fondamentaux de la personne humaine: demander de l’aide quand on n’a plus rien. Cette loi aboutira au résultat de s’attaquer aux plus pauvres, et non à la pauvreté», déclarait le Groupe Regards Critiques.

Il est nécessaire de faire comprendre aux citoyens que cette loi contrevient aux bases de notre société: les droits fondamentaux. On ne peut que regretter qu’aucun texte ne vienne appuyer cette salvatrice affirmation. Si seulement la CEDH avait pu prévoir le cas expressément! Mais non, on devra encore étendre l’article (fourre-tout) 8. Si seulement la Constitution pouvait nous venir en aide! Mais, si l’article 12 de la Constitution fédérale donne droit à «de l’aide dans des situations de détresse», on ne peut en inférer que l’origine de l’aide est dans la rue, on ne peut pas non plus lutter contre la loi devant un tribunal en invoquant ce droit fondamental.

En dernier ressort, la conférence a été uniquement donnée par des membres du comité référendaire – moi qui craignais des voix dissonantes! Bénissons les membres du Groupe Regards Critiques d’avoir déjà débattu entre eux et de nous donner la réponse sans que nos esprits soient pollués par de vils UDC, fachos ou mêmes nazis – ce qu’il faut être pour oser soutenir une loi liberticide et bafouant la dignité humaine.

Alcibiade

Thèmes associés: Egalité, discriminations - Politique vaudoise - Société

Cet article a été vu 2523 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions