Un homme neuf

Le Parti social-démocrate d’Allemagne (SPD) vient d’élire à sa tête, à l’unanimité, l’ex-président du Parlement européen Martin Schulz.

Ce monsieur, considéré, nous dit-on, comme un sérieux concurrent de la chancelière Angela Merkel, nous est présenté comme «un homme neuf aux yeux de nombreux Allemands». Et pourquoi donc de nombreux Allemands considèrent-ils M. Schulz comme un homme tout frais? Parce que, ces vingt-trois dernières années, sa carrière politique s’est déroulée presque exclusivement à Bruxelles, pardi! (mp)

Thèmes associés: Coups de griffe - Politique internationale

Cet article a été vu 894 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions