Ne dites pas…

Ne dites pas: «Le fait que le PLR a refusé de soutenir le référendum contre le local d’injection accepté par le Conseil communal de Lausanne rend ce parti des plus suspicieux à nos yeux.» Dites: «Le fait que le PLR a refusé de soutenir le référendum contre le local d’injection accepté par le Conseil communal de Lausanne rend ce parti des plus suspects à nos yeux.»

Et cessons de voter pour ce prétendu parti de droite et de croire à son prétendu souci du bien commun.

Le pinailleur

Thèmes associés: Politique vaudoise

Cet article a été vu 1140 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions