Prévoyance 2020

AlcibiadeLe Pamphlet n° 466 Juin 2017Article bonus du 15 septembre 2017

La Raison est grande et le PLR est son prophète! Ce parti veut nous sauver des gauchistes. En effet, la Prévoyance 2020 serait une catastrophe: une réforme pourrait aboutir. Je ne savais pas ce parti aussi conservateur…

Depuis de longues années, l’AVS est déficitaire et le projet actuel présente des défauts, notamment l’augmentation de septante francs pour tous les nouveaux retraités. Cela peut pousser à voter non, c’est défendable. Ce qui l’est moins, c’est la promesse que les libéraux-radicaux ont un plan B et que voter non c’est déjà soutenir le meilleur projet, leur projet. L’hypocrisie est patente: si leur plan B était si bon, pourquoi n’aurait-t-il pas déjà abouti? Pourquoi risquer le ridicule public s’ils échouent? Ou bien, ont-ils déjà prévu comment pleurnicher et accuser les socialistes?

Je ne cesse de m’étonner que ce parti qui prétend à l’honnêteté intellectuelle, au débat de la raison plutôt que des passions fasse tout ce qu’il reproche à l’UDC. Si cette dernière divise la société en voulant interdire la burqa, en quoi le PLR agit-il différemment quand il monte les jeunes contre les vieux? Comment peut-il reprocher à l’UDC des raccourcis faciles et des slogans simplistes quand lui-même s’égosille à prétendre que la réforme se fera sur le dos des femmes? Qui peut croire que l’égalité est un désavantage? Et que dire de l’honnêteté de celui qui traduit cette affirmation par: «L’argent économisé en repoussant l’âge de la retraite des femmes sera englouti par l’augmentation de septante francs?»

Pour résumer l’attitude du PLR: il joue sur la peur, l’égoïsme, la division intergénérationnelle et le martèlement incessant de fragments de vérité mal assemblés. Vous avez dit populisme?

Je voterai oui deux fois. Mieux vaut un projet concret qu’une promesse, mieux vaut un répit, le temps de faire mieux, qu’une catastrophe certaine. De plus, je ne participerai pas avant longtemps à l’élection d’un PLR…

Alcibiade

Thèmes associés: Politique fédérale

Cet article a été vu 230 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions