Assainissement

Il semble que l’ONU ait besoin d’être réformée. Des grincheux trouvent qu’elle souffre de lourdeurs administratives trop onéreuses.

Quelle surprise! Mais aussi, quelle indulgence!

L’ONU ne souffre pas que de lourdeurs administratives. Elle est d’une remarquable inefficacité dans l’accomplissement de sa mission principale, qui est, dit-on, le maintien et le rétablissement de la paix partout où menacent et éclatent des conflits. Tous ses organes sont des fromages infestés de parasites, plus coûteux et inutiles les uns que les autres, qui se répandent en discours fumeux et prétendent régenter les comportements de la terre entière dans à peu près tous les domaines; qui se permettent de donner des conseils, voire des ordres, à des pays parfaitement aptes à se gouverner seuls.

Il paraît que son budget d’opérations de paix est de 7,3 milliards de dollars et son budget de fonctionnement de 5,4 milliards de dollars, soit un total de 12,7 milliards de dollars. On peine à croire que ce pactole ne pourrait pas être dépensé plus intelligemment ailleurs.

Il ne faut pas réformer l’ONU. Il faut la nettoyer… par le vide!

M. P.

Thèmes associés: Politique internationale

Cet article a été vu 270 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions