Ne dites pas…

Ne dites pas: «Comme il fallait s'y attendre et comme l'aurait fait aussi sa rivale Marine Le Pen si elle avait remporté l'élection présidentielle, Emmanuel Macron a partagé à ses “chers compatriotes” sa volonté d'être le président de tous les Français.» Dites: «Comme il fallait s'y attendre et comme l'aurait fait aussi sa rivale Marine Le Pen si elle avait remporté l'élection présidentielle, Emmanuel Macron a communiqué à ses “chers compatriotes” sa volonté d'être le président de tous les Français.»

Je suis toujours émerveillé par l'originalité dont font preuve les élus après leurs (très) relatifs succès. La faculté qu'ont leurs électeurs d'applaudir encore et toujours les lieux communs que leur servent ces spécialistes de la poudre aux yeux me sidère davantage encore.

Le pinailleur

Thèmes associés: Divers - Politique française

Cet article a été vu 1440 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions