Au travail!

La Suisse souffre, paraît-il, d'une cruelle pénurie de main-d'œuvre, de sorte que l'économie a besoin d'urgence des bras des mères de famille1. Il faut donc pouvoir caser les enfants dans des crèches et des structures d'accueil en milieu scolaire, raison pour laquelle la Commission de l'éducation du Conseil national médite une loi permettant de soutenir financièrement les parents obligés de confier leurs enfants à ces substituts.

Parmi les prises de position favorables à cette idée, citons celle de l'Union patronale suisse (UPS) telle que rapportée par 20 minutes: «L'économie ne peut plus se passer du potentiel de main-d'œuvre substantiel que représentent les mères.»

Je me demande combien de temps il faudra à l'UPS pour se rendre compte que les enfants constituent eux aussi un «potentiel de main-d'œuvre substantiel».

M. P.

 

1 https://www.20min.ch/fr/story/leconomie-ne-peut-plus-se-passer-des-meres-et-veut-soutenir-les-creches-860961461322

Thèmes associés: Economie - Politique fédérale

Cet article a été vu 127 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions