Ne dites pas…

Ne dites pas: «La plupart des femmes professeurs d’université qui ont refusé de briguer le poste de recteur de l’alma mater genevoise étaient cinquantenaires.» Dites: «La plupart des femmes professeurs d’université qui ont refusé de briguer le poste de recteur de l’alma mater genevoise étaient quinquagénaires.»1

Et on comprend fort bien que, ayant dû se battre pour arriver aux postes intéressants qu’elles occupent, elles se refusent à assumer cette charge prestigieuse, mais ingrate, au grand dam des autorités de l’université de Genève, qui s’imaginaient offrir un cadeau royal à ces pauvres «professeures» discriminées.

Ces dames ne veulent pas être promues parce qu’elles sont femmes et elles ont bien raison.

Le pinailleur

 

1 https://www.20min.ch/fr/story/aucune-femme-na-voulu-postuler-au-rectorat-667965520767.

Thèmes associés: Divers - Egalité, discriminations

Cet article a été vu 812 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions