Ne dites pas…

Ne dites pas: «Ignazio Cassis a l’intention de rempiler pour quatre ans de plus.»1 Dites: «Ignazio Cassis a l’intention de rempiler pour quatre ans.»

On ne s’attendait certes pas à ce que notre brillant chef du Département fédéral des affaires étrangères eût l’intention de rempiler pour quatre ans de moins, mais on est rassuré à la pensée qu’il «va se présenter à sa réélection en décembre prochain».

En résumé, le conseiller fédéral Cassis compte sévir quatre ans de plus et briguera donc un nouveau mandat le 13 décembre prochain.

Il semble que son travail procure beaucoup de plaisir à M. Cassis, qui pense pouvoir se prévaloir d’une certaine expérience. Dans ces conditions, il est normal qu’il se mette «volontiers à disposition pour quatre années supplémentaires».

Un tel esprit de service vous arrache des larmes de reconnaissance et fait taire définitivement les odieux soupçons selon lesquels le plaisir de discourir devant les organes de l’ONU ou de veiller à l’élasticité de notre neutralité guiderait les actes et les ambitions du conseiller fédéral Ignazio Cassis.

Le pinailleur

 

1https://www.20min.ch/fr/story/ignazio-cassis-a-lintention-de-rempiler-pour-4-ans-de-plus-362558174086.

Thèmes associés: Divers - Politique fédérale

Cet article a été vu 916 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions