La gauche intolérante

Une étude européenne menée par le «Mercator Forum Migration und Demokratie» révèle que l'idée d'une gauche citadine ouverte et tolérante relève de la plus pure fantaisie. En effet, persuadés qu'ils sont d'être les défenseurs du Bien et de la Vérité, les milieux de gauche n'admettent que difficilement la contradiction. Cette attitude, pour le moins présomptueuse, a des conséquences désastreuses sur la démocratie elle-même, qui a fondamentalement besoin du débat d’idées.

Selon les auteurs de l’étude, la vision du monde que la gauche promeut n’est plus seulement un point de vue politique, mais est devenue une partie de l’identité personnelle. Ainsi, les opinions contraires sont perçues comme des attaques, et les adversaires comme des ennemis qu’il est opportun de dénigrer, voire de détruire.

Cette évolution délétère semble n’avoir pas touché le côté opposé de l’échiquier politique, à savoir la droite agrarienne et conservatrice.  Cette dernière, réputée obtuse, admet mieux la diversité des opinions et participe donc de façon plus saine au système démocratique.

Qu’on se le dise!

Michel Paschoud

Thèmes associés: Divers - Politiques diverses

Cet article a été vu 686 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions