Qui a volé les nuages de Neptune?

Curieuse nouvelle que celle-ci. Mon canal de nouvelles m’apprenait le 29 août que la grande planète bleue avait vu ses nuages quasiment disparaître en quatre ans, un phénomène que l’Université de Berkeley explique par l’influence du cycle solaire.

Il est intéressant d’apprendre que le soleil peut avoir une influence sur le climat de la planète la plus éloignée à l’intérieur de son système, et qui ne reçoit que 0,1% de sa lumière. Neptune n’est certes guère comparable à la terre, son atmosphère n’est pas composée des mêmes gaz et la température qui y règne est celle qui convient à une géante de glace, mais n’empêche, que je sache, il ne s’y trouve aucun être humanoïde amateur de voiture de sport, ni aucune vache pétomane pour y dérégler le climat.

Mi. P.

Thèmes associés: Environnement

Cet article a été vu 656 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions