Enfumage

Plus de 32’000 signatures pour un salaire minimum cantonal, titrait triomphalement 20 minutes en ligne le 3 octobre.

Quel succès!

Sauf que ce n’est pas vrai: les trente-deux mille signatures représentent l’addition des paraphes obtenus par deux initiatives complémentaires déposées par le même comité de gauche. Officiellement, chaque initiative a récolté plus de seize mille signatures, mais comme les citoyens qui ont signé l’une ont plus que probablement signé l’autre, on est loin de trente-deux mille partisans du vote sur le salaire minimal cantonal.

Mais qu’importe, du moment que le lecteur croit que l’idée d’un salaire minimum soulève l’intérêt passionné des foules.

M. P.

Thèmes associés: Economie - Médias - Politique vaudoise

Cet article a été vu 385 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions