A poil et sans vergogne

Notre quotidien gratuit du 6 octobre1 nous apprend que le Tribunal fédéral a rejeté le recours de l’UPCP, le syndicat genevois des forces de l’ordre, qui faisait suite aux décisions du Conseil d’Etat genevois et de la justice du bout du lac de ne pas indemniser les fonctionnaires de police et les gardiens de prison à raison d’une heure par jour pour mettre et enlever leurs uniformes. Je ne sais pas si je dois continuer mon article ou attendre que vous ayez terminé de rigoler.

Quelle image cela donne-t-il des fonctionnaires, De Dieu!! Une heure correspondrait à quinze minutes pour mettre et quinze minutes pour enlever l’uniforme, deux fois par jour. Pourquoi deux fois? Parce que, lorsque le gendarme part en pause à midi, il se mettrait en civil.

Le tribunal a argumenté que les policiers ont le droit de porter l’uniforme de leur domicile jusqu’à leur lieu de travail et qu’ils peuvent dès lors se vêtir chez eux comme n’importe quel autre employé; et que le choix de leur activité comporte certaines contraintes qui ne donnent pas lieu à compensation.

Non mais franchement, c’est pas un peu se foutre de la g… du monde?

Mi. P.

 

1 https://www.20min.ch/fr/story/geneve-les-policiers-ne-seront-pas-payes-pour-shabiller-390969428132

Thèmes associés: Facéties - Politique genevoise

Cet article a été vu 559 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions